petit déjeuner

Epopée gourmande en Russie n°4 : les blinis du petit déjeuner

On rentre ! La campagne moscovite est derrière nous et le train nous amène doucement sur Moscou. Pour prendre une tasse de thé, il faudra demander à la demoiselle qui va bientôt passer avec son caddie. Quand le train arrivera en gare, direction le métro.

Les quelques stations parcourues me donnent envie d’en voir d’autres. Rendez-vous pris le lendemain pour un parcours sous la ville, mais pas avant un bon petit déjeuner avec des blinis au fromage blanc, des fruits rouges et quelques biscuits secs.

Avez-vous votre billet ? La carte de métro valable pour 20 trajets est à poser sur le point jaune.
Les plus jolies stations se trouvent sur la ligne circulaire, impossible donc de s’y perdre, il suffit de compter les stations ou de refaire un tour en cas d’erreur. Bien sûr, ici aussi tout est écrit en cyrillique. Les noms des stations sont cachés par les rames lorsqu’elles sont à quai, et c’est donc une voix masculine ou féminine qui annonce la station actuelle, la direction et la fermeture intempestive des portes. Il faut savoir être rapide car à peine le dernier mot prononcé, les portes se referment aussi sec !

La plupart des stations sont des odes au travail, aux moissons, au sport ou bien aux anciens leaders du communisme. Les décors sont travaillés sous forme de sculptures, de vitraux, de mosaïques, de stuc…

Certains décors peut être apparents au premier coup d’oeil et d’autres réservent des surprises…

Rien à voir ? Regardez bien au plafond…

Les lampadaires ne sont pas en reste et sont en totale harmonie avec le reste.
Autre particularité, dehors comme les températures sont froides voire glaciales, on s’attend dans la chaleur quasi tropicale de la station de métro.

Ces quelques images vous ont plu ? La prochaine fois, direction l’Arbatskaïa, pour une promenade dans Moscou la romantique…

Blinis du petit déjeuner

Pour 6 personnes en appétit
Les blinis en Russie sont très différents de ceux que nous pouvons trouver en France. A Moscou, les blinis ressemblent à des crêpes, toutefois plus épaisses que celles de Bretagne. Réalisés avec beaucoup de beurre doux, ils sont servis pliés en 4 ou roulés, ceux du petit déjeuner sont garnis de fromage blanc et de raisins secs. La recette que je vous livre a été trouvée sur le site russie.net. Bonne dégustation !
200 g de farine de blé
150 g de farine de sarrasin
75 cl de lait
25 g de levure de boulanger
3 oeufs
3 cuillère à soupe d’huile
2 cuillère à café de sucre en poudre
100 g de beurre fondu
sel
Préparation de la pâte.
Faire tiédir le lait. Émietter la levure dans un bol et la délayer avec 15 cl de lait. Casser les oeufs en séparant le blanc des jaunes, battre légèrement les jaunes.
Dans une jatte, mélanger les deux farines, ajouter le sucre et une pincée de sel. Ajouter en remuant la levure, les jaunes d’oeufs. Incorporer ensuite le lait restant jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse mais fluide. Laisser reposer 3h00 dans un endroit tiède.
Cuisson et finition.
Faire chauffer une petite poêle huilée et déposer un peu de pâte. Faire cuire sur les deux faces comme des crêpes classiques. Servir bien chaud arrosé de beurre fondu. Lorsque la pâte est levée, y ajouter les blancs d’oeufs montés en neige.

15 Commentaires

Laisser un commentaire