Millas

C’est une évidence, il ne fait pas bon d’être dehors en ce moment. La pluie tambourine à la fenêtre toute la journée. Les seules sorties sont réduites au ramassage express des haricots verts et à la coupe de quelques herbes fraîches et d’une salade. 

Millas, gâteau magique aux 3 textures.

L’après-midi, la pause goûter s’invite tout naturellement. Denis qui me connaît bien m’a proposé de me faire goûter un gâteau régional des landes : le millas (que l’on prononce “millasse” comme le prénom Francis où l’on dit le “s”!). Il m’a dit : “tu vas voir, c’est un gâteau avec lequel tu vas obtenir trois couches. La première est comme un clafoutis, la seconde comme un flan et la dernière comme un biscuit à la cuillère”. Cela m’a paru bien évidemment très attrayant et un peu magique…

Comme pour chaque gâteau régional existant depuis longtemps, il n’y a pas une recette unique. Chaque famille a sa version. Celle de Denis m’a beaucoup séduite, il l’a réalisée avec de la farine de blé mais à l’origine la préparation est à base d’un mélange de farine de blé et de maïs. A vous de voir celle que vous préférez essayer.

Millas, gâteau régional des landes


Vous pouvez réaliser le millas dans un moule à bords hauts. Personnellement, j’ai vraiment apprécié qu’il ne le soit pas trop (Denis utilise un moule à tarte), l’équilibre des différentes couches était vraiment parfait. La partie un peu délicate consiste à glisser le moule dans le four car au départ la pâte est assez liquide. Pour autant ne soyez pas inquiets avec les blancs d’oeufs mélangés aux autres ingrédients, cela ne débordera pas. Laissez bien refroidir le gâteau magique et placez-le 2 heures au réfrigérateur avant dégustation.

Le millas peut se décliner de plein de façons.

En cherchant un peu, je suis tombée sur différentes versions : celle du Bio is beautiful au lait d’avoine, une autre sans gluten format mini chez Glutenfree. Et de mon côté, j’en ai réalisé en forme de cupcakes aux myrtilles avec un glaçage au chocolat blanc.

D’autres recettes de desserts du sud-ouest à découvrir absolument : le vrai gâteau basque et le pastis landais.

Millas

Millas

Gâteau traditionnel des Landes à partager
Imprimer la recette Epingler
Portions :8 personnes
Type de plat : Dessert
Cuisine : Française
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 35 minutes
Temps total 50 minutes

Ingrédients

  • 5 oeufs
  • 1/2 litre de lait
  • 150 g de sucre en poudre
  • 150 g de farine de blé ou 50 g de farine de blé + 100 g de farine de maïs
  • 5 cl de rhum facultatif

Instructions

  • Séparer les blancs des jaunes.
  • Dans un grand saladier ou le bol d’un robot, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit bien mousseux.
  • Ajouter tout en continuant de fouetter le rhum, la farine et le lait.
  • Battre les oeufs en neige et les incorporer doucement – afin de ne pas les faire trop retomber – en plusieurs fois dans la pâte.
  • Verser le tout dans un moule à tarte de 28cm de diamètre et enfourner dans un four préchauffé à 170°C pendant 35 minutes.
  • Laisser refroidir à température ambiante et placez au frais pour 2 heures.

22 réflexions au sujet de “Millas”

  1. Fabuleux , le gâteau de mon enfance , avec un grand père gersois le "Millasse" c'etait au goûter chez nous assez souvent pour que je te sois ertennellement reconnaissante : je n'avais aucune recette !
    Bel été à toi
    @ bientôt
    Garance

    Répondre
  2. *Gracianne : j'étais presque certaine que tu connaissais ce gâteau, du moins de nom 🙂 !
    *Garance : ton commentaire me touche beaucoup. Ravie et vraiment heureuse qu'il te rappelle de bons moments et que tu puisses le refaire chez toi. A bientôt !
    *Linou : il y a bien une épicerie ouverte dans le coin ?^^
    *RoseNoisettes : c'est assez incroyable, tout se fond et visuellement tout est séparé !
    *Senga : tu es toujours aussi adorable !
    *Cocoon : avec plaisir !
    *Clémence : certaine que tu vas adorer !
    *La vie de Julie : c'est un gâteau très léger et oh oui vraiment délicieux.
    *Poucinette : 😀 !

    Répondre
  3. Si intriguée par ce gâteau que j'ai bien envie d'essayer. Mais… quid de la farine ? suis-je la seule qui ne sache qu'en faire ? Sans ce mystère des trois couches j'aurais comblé la lacune par moi-même, mais là, j'ai peur de passer à côté de quelque chose. Partie à la recherche d'informations sur ce gâteau, parmi tous les millas rencontrés, aucun qui ressemble au vôtre, et tant de façons de faire différentes. Donc suspense…j'ai besoin de votre aide.

    Répondre
  4. Étonnante découverte que ce gâteau alors inconnu pour moi au bataillon… Ca me tente bien!
    Merci donc à ta petite visite chez moi, qui m'a rapportée un nouveau gâteau, un très joli blog à découvrir et un p'tit mot sympa…
    Que du bonheur quoi.
    a bientôt

    Répondre
  5. Bonjour
    Je l'ai fait mais divisée les proportions par 2.Bien 3 couches aussi mais il était plat; bon malgré tout .je le referai avec les portions d'origine et vous direz quoi . Bon Noel à tous .

    Répondre

Laisser un commentaire

Evaluer cette recette