plat

Poulet basquaise

Quand on arrive au mois de mars, je me réjouis. Pas que je n’aime pas l’hiver mais enfin il va y avoir autre chose dans les assiettes. Bientôt il y aura des petits légumes au goût légèrement sucré, des fruits qui changent le quotidien… Et puis des rayons de soleil qui tant de bien au moral.

La dernière courge butternut est terminée et pour le moment je n’ai pas très envie de soupe poireaux-pomme de terre. Et si je cuisinais des poivrons ? C’est gai, coloré, c’est comme si le printemps était déjà un peu là. Et ça, j’aime ça. Surtout n’oubliez pas le piment d’Espelette, il saura relever avec panache l’ensemble du plat et laissez bien compoter les poivrons pour un résultat ultra fondant.

Poulet basquaise

Pour 6 personnes

1 poulet détaillé en 6 morceaux
3 poivrons verts
3 poivrons rouges
1 oignon
2 gousses d’ail
1 boîte de tomates pelées au jus
1 cuillère à café de sucre
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 bouquet garni
sel, poivre du moulin
quelques pincées de piment d’Espelette
quelques feuilles de persil plat

Préparation. 
Eplucher et détailler finement l’oignon et les gousses d’ail. Oter le pédoncule et les graines des poivrons puis les détailler en lanières. Réserver.

Cuisson et service.
Dans une grande cocotte faire chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Y faire dorer les morceaux de poulet préalablement salés et poivrés. Retirer les morceaux de poulet et les réserver.

Remettre une cuillère à soupe d’huile d’olive et y faire revenir l’ail et l’oignon pendant quelques minutes. Baisser un peu leu, ajouter les lanières de poivrons. Saler et poivrer légèrement. Laisser cuire pendant 15 minutes puis ajouter les tomates pelées au jus avec le sucre, quelques pincées de piment d’Espelette et le bouquet garni. Ajouter un peu de sel si nécessaire.

Couvrir et laisser mijoter à petit feu pendant 45 minutes. Ajouter les morceaux de poulet et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes. Enlever le bouquet garni et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.Emincer les feuilles de persil plat, en parsemer le plat. Finir par quelques pincées de piment d’Espelette selon le gout. Servir bien chaud.

10 Commentaires

Laisser un commentaire