entrée

Bouillon de printemps au thé vert sencha

J’ai découvert très récemment le thé Sencha et plus particulièrement la version Ariaké du Palais des thés. C’est un thé vert venant du Japon qui donne une belle couleur vert pâle dans la tasse avec des arômes de légumes et aussi d’herbe coupée. Assez tonique, je l’apprécie beaucoup le matin avec des tartines légèrement grillées et beurrées.

Régulièrement je vais chez Picard (les sachets de légumes « bruts » sont bien pratiques) et systématiquement je prends le magazine qui est à la disposition à la caisse. On y découvre des produits de l’enseigne mais aussi une personnalité. Au mois de février, c’était au tour de Lydia Gautier d’être interviewée. Passionnée de thé, cet ingénieur agronome est devenue l’expert référent du thé en France. C’est elle d’ailleurs qui a crée l’école du thé du Palais des thés avec François-Xavier Delmas en 1998 et qui l’a animée jusqu’en 2002.

Comme à chaque fin d’article la personnalité interviewée parle d’un de ses produits préférés de la marque et propose une recette. Pour Lydia, il s’agit des bols de légumes vapeur qu’elle a bien évidemment associé à un thé. Il s’agit de ce fameux thé vert Sencha. En adéquation totale avec mes envies du moment (des légumes verts couleur printemps, des saveurs d’ailleurs) cette recette m’a vraiment tapée dans l’oeil, d’autant plus que le thé est trop rarement travaillé en version salée. Et pourtant… Cette boisson aussi ancestrale que moderne sait se métamorphoser de 1000 façons.

Contrairement à Lydia, je n’avais pas de coquilles Saint-Jacques mais des grosses crevettes. Et pas de sauce soja au yuzu que j’ai donc remplacé par de la sauce soja classique à laquelle j’ai ajouté un peu de combawa. Un essai avec de la citronnelle devrait être pas mal aussi.

Le résultat est très frais, léger et nourrissant à la fois : un délicieux bouillon de printemps à réaliser en 20 minutes. Dépaysement garanti. Si vous souhaitez voir la recette originale de Lydia Gautier : noix de saint-Jacques poêlées, bol vapeur au thé vert.

Bouillon de printemps au thé vert sencha 

Pour 2 grands bols

4 cuillères à soupe rases de sencha ariake
12 grosses crevettes crues
1 grosse poignée de petits pois
1 poignée de fèves déjà pelées
1 grosse poignée de pois gourmands
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
3 cuillères à café de sauce soja
quelques pincées de poudre de combawa ( remplacer par des zestes de combawa ou de yuzu)
quelques feuilles de basilic
sel, poivre du moulin

Préparation. 

Préparer une infusion forte de thé vert sencha ariake en faisant infuser le thé pendant 2 minutes dans 50 cl d’eau. Filtrer et réserver. Oter les têtes des crevettes (les utiliser pour faire une sauce par exemple).

Cuisson et service. 

Faire blanchir les légumes et les égoutter sous l’eau froide afin de conserver leur belle couleur verte.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une sauteuse et y faire poêler les queues des crevettes.Ajouter la moitié du thé et laisser cuire 1 minute. Ajouter les légumes et le reste du thé. Verser la sauce soja et assaisonner avec quelques pincées de poudre de combawa. Rectifier en sel et poivre. Poursuivre la cuisson quelques minutes.

Répartir les légumes et les crevettes dans les bols, verser le bouillon bien chaud. Finir par quelques feuilles de basilic, parsemer de graines de sésame (facultatif) et servir bien chaud.

11 Commentaires

Laisser un commentaire