Clafoutis aux cerises

Après les fraises viennent les cerises et le temps des clafoutis. Classique, c’est sûr mais ce dessert rappelle combien les beaux jours sont appréciables : le soleil est là tôt et se couche tard, il n’y pas plus de chaussettes dans les chaussures, les lunettes de soleil sont de sortie, et encore tant d’autres détails, même les gens semblent plus souriants.

Gros plan sur un clafoutis classique aux cerises burent surmonté d'une cerise fraîche.

L’origine du clafoutis

Le clafoutis est un dessert traditionnel qui nous vient du Limousin, une région située au centre de la France. Ce dessert rustique, autrefois préparé dans les fermes limousines, était particulièrement populaire pendant la saison des cerises, qui s’étend de mai à juillet. Le terme “clafoutis” provient du mot occitan “clafir” qui signifie “remplir”. En effet, ce dessert consiste à “remplir” un moule de cerises et à les recouvrir d’une pâte à crêpe épaisse avant de les cuire au four.

Cerises dénoyautées ou non ?

Faut-il dénoyauter les cerises pour le clafoutis est un sujet de débat parmi les puristes. Traditionnellement, les cerises ne sont pas dénoyautées. En effet, les noyaux ajoutent une saveur légèrement amère et aident à garder les cerises juteuses pendant la cuisson. Toutefois, si vous préférez un clafoutis plus facile à manger, vous pouvez dénoyauter les cerises. Cela dépend vraiment de vos préférences personnelles et de celles avec qui vous aller partager ce dessert..

Dans cette recette, je vous donne une version de cerise dénoyautées que je mélange avec un peu sucre avant de les déposer dans le moule et verser la pâte par dessus. Parmi les variétés les plus adaptées :

  • Burlat : très sucrée et juteuse, la Burlat est une variété précoce souvent utilisée dans les clafoutis pour sa chair ferme et sa saveur délicieusement sucrée. C’est celle que j’ai utilisée pour la recette.
  • Bigarreau : il existe plusieurs types de cerises Bigarreau, comme la Bigarreau Moreau ou la Bigarreau Napoléon. Ces cerises sont croquantes, juteuses et sucrées, parfaites pour les desserts cuits.
  • Coeur de pigeon : cette variété est également une excellente option avec sa chair ferme et sucrée.
  • Griottes de Montmorency : plus petites et plus acides, ce sont des cerises plutôt acides vous les apprécierez si vous aimez les desserts moins sucrés.

Variantes du clafoutis : quels autres fruits utiliser ?

Bien que le clafoutis soit traditionnellement fait avec des cerises, il existe de nombreuses variantes. Voici quelques suggestions pour varier les plaisirs :

  • Abricots : leur saveur douce et acidulée se marie parfaitement avec la texture crémeuse du clafoutis. Globalement les abricots vont très bien avec des textures crémeuses comme dans des tartes à la crème d’amande.
  • Pommes : pour un clafoutis d’automne, il suffit de les couper en fines tranches. Elles apportent une touche de douceur et de croquant.
  • Prunes : une version que j’adore lorsqu’arrive le mois de septembre. Quetsches, Reine-Claude (avec lesquelles vous pouvez réaliser de délicieuses confitures), mirabelles… les prunes ajoutent une note acidulée et juteuse.
  • Framboises : pour un clafoutis un peu acidulé et fondant.

Les ingrédients indispensables pour un bon clafoutis

Pour réussir un clafoutis savoureux, voici les ingrédients de base dont vous aurez besoin :

  • Cerises (ou autre fruit) : environ 500 grammes de cerises fraîches, non dénoyautées.
  • Farine : une version classique type T45 (farine pour la pâtisserie) ou pour plus de caractère de la farine T65.
  • Sucre : la version cassonade qui a plus de texture que le sucre blanc.
  • Lait : entier pour encore plus d’onctuosité sinon du demi-écrémé (je prends cette version car je mets de la crème liquide).
  • Crème liquide : pour donner un maximum d’onctuosité à la pâte
  • Œufs : bio de préférence.
  • Beurre : pour beurrer le moule.
  • Vanille : une gousse dans laquelle on récupère un maximum de graines. On peut ajouter la gousse dans le lait pour intensifier le goût de la vanille dans la pâte ; sinon on récupère la gousse que l’on dépose dans un bocal avec du sucre pour faire du sucre vanillé maison façon zéro déchet.
Clafoutis aux cerises

Clafoutis aux cerises

Dessert à base de lait et de crème avec beaucoup de fruits, un classique de la cuisine française
Imprimer la recette Epingler
Portions :6 personnes
Type de plat : Dessert
Cuisine : Française
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 40 minutes
Temps total 55 minutes

Ingrédients

  • 500 g de cerises non dénoyautées
  • 3 cuillères à soupe de farine T45
  • 90 g de sucre en poudre
  • 20 g de cassonade
  • 3 oeufs
  • 20 cl de crème fleurette
  • 20 cl de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 1 grosse noix de beurre

Instructions

  • Gratter la gousse de vanille et récupérer les graines pour les ajouter dans une casserole avec le lait et la crème fleurette. Pour intensifier le goût de la vanille ajouter la gousse (sinon la garder pour parfumer du sucre ou une autre préparation). Faire chauffer le mélange jusqu'à ébullition, retirer immédiatement du feu. Couvrir et laisser infuser le temps de préparer les cerises et la pâte.
  • Dénoyauter les cerises et les couvrir de 20 g de sucre. Mélanger et laisser reposer.
  • Dans un saladier, verser les 70 g de sucre restant et casser les oeufs. Mélanger immédiatement avec un fouet puis ajouter les farines. Ôter la gousse de vanille de la casserole et y verser le mélange lait et crème parfumé à la vanille. Mélanger.
  • Beurrer le moule et saupoudrer sur tous les bords ainsi que le fond avec le sucre cassonade. Répartir les cerises et verser la pâte dessus. Glisser dans un four préchauffé à 180°C pendant 40 minutes. Laisser refroidir, déguster tiède ou froid.
  • Facultatif : 5 minutes avant la fin de la cuisson, saupoudrer un peu de sucre afin de donner un peu plus de croquant.

11 réflexions au sujet de “Clafoutis aux cerises”

  1. *La cuisine des 3 soeurs : le tien a l'air pas mal aussi. A tester !
    *Gracianne : trop mimi. Merci !
    *Gabie et Michette : c'est un dessert à la portée de tout le monde et en plus en général tout le monde aime ça !
    *Eva : et il faut en profiter car la saison est (trop) courte.
    *Grain de raisin : il n'a pas fait long feu, tout le monde s'est resservi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Evaluer cette recette