dessert livre

Cookies de Michel et Augustin

Cookies au chocolat noir servis avec une tasse de thé. Une recette des trublions Michel et Augustin


De délicieux cookies pour le goûter, je connais peu de personnes qui arrivent à résister, surtout quand le chocolat est encore légèrement fondant.

J’ai une recette chouchou de cookies depuis de nombreuses années mais avec le livre de Michel et Augustin « Devenez l’expert des cookies » aux Editions Marabout, j’ai eu envie de tester de nouvelles recettes et j’avoue que je n’ai pas regretté une seconde car ces cookies sont vraiment délicieux et correspondent à toute mes attentes.

Les cookies peuvent prendre différentes formes et il y a au moins 1001 façons de les réaliser. Personnellement j’aime quand ils sont moelleux au centre et légèrement croustillant sur les bords avec un aspect un peu « boursouflé », c’est le signe du cookie parfait.

Ce qui peut faire varier l’aspect de votre cookie : le sucre. Si vous utilisez du sucre de canne complet, votre cookie aura tendance à être plus moelleux et plus parfumé que si vous utilisez du sucre blanc qui donnera un biscuit plus croustillant. Le beurre a une grande importance : si vous utilisez du beurre fondu, votre cookie va avoir tendance à s’étaler et à être très fin. Avec du beurre mou ou pommade, votre biscuit gardera sa forme et son épaisseur. Il faudra aussi bien veiller à placer la pâte au frais pendant plusieurs heures (c’est le plus long dans les cookies ;-)).

Le jaune d’oeuf est un ingrédient qui ajoute du moelleux à la pâte, si vous préférez un biscuit plus croquant, vous pouvez le supprimer, mais gardez quand même l’oeuf entier qui va donner du liant à la pâte. Pour un côté « crunchy », remplacez une partie des chunks (grosses pépites de chocolat) par des noix de pécan. Délice assuré !

Pour former vos cookies, je vous conseille une cuillère à glace. Pendant des années, j’ai juste pris une cuillère à soupe et je jaugeais la quantité de pâte à l’oeil : je me retrouvais avec des cookies pas toujours de même gabarit. Avec une cuillère à glace, je trouve que l’on va bien plus vite et on obtient sans difficulté des cookies de même calibre ; cela facilite la cuisson et c’est bien plus joli.

La réussite d’un cookie passe par la cuisson. Il n’y a rien de compliqué mais chaque four est différent. Je vous conseille de commencer à placer un cookie dans votre votre four afin d’évaluer la cuisson. Dans le livre de Michel et Augustin, la recette prévoyait une cuisson de 14 minutes à 150 degrés, chez moi le résultat était plus concluant avec une cuisson de 12 minutes à 170 degrés. Quand vous aurez trouvé votre équation parfaite, ne changer plus rien, vous obtiendrez le cookie parfait.

A la sortie du four, les cookies semblent toujours manquer de cuisson. C’est normal, en refroidissant ils vont prendre la consistance parfaite. L’astuce pour savoir si votre fournée est à point : les bords doivent être légèrement dorés.

Cookies au chocolat de Michel et Augustin

Cookies de Michel et Augustin

Biscuits gourmands au chocolat
Imprimer la recette Epingler
Portions :12 pièces
Temps de préparation 15 minutes
Temps de cuisson 12 minutes
Temps total 27 minutes

Ingrédients

  • 275 g de farine
  • 170 g de beurre doux ou 1/2 sel, mou
  • 170 g de sucre complet de canne
  • 150 g de chunks de chocolat noir ou chocolat noir/choco au lait
  • 1 oeuf + 1 jaune d’oeuf
  • 1 cuillère à café de levure chimique

Instructions

  • Mélanger le beurre mou avec le sucre jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
  • Ajouter l'oeuf et le jaune à la préparation.
  • Ajouter les chunks de chooclat puis verser la farine et la levure en pluie. Mélanger sans trop travailler la pâte.
  • Former des cookies de la taille d'une balle de ping-pong, les aplatir légèrement.
  • Déposer les boules sur un plateau et les placer pour 2 heures au congélateur ou une nuit au réfrigérateur.
  • Préparer une plaque allant au four recouverte de papier cuisson, enfourner pour 12 minutes dans un four préchauffé à 170 degrés.
  • Laisser refroidir sur une grille.

Laisser un commentaire

Evaluer cette recette