boisson

Vin épicé au Chaï impérial

Encore du chaï ! Cette fois je vous le propose pour l’heure de l’apéritif et pourquoi pas pour l’after-dinner. Contrairement au vin chaud traditionnel, cette version de vin épicé est servie très fraîche. Les épices du Chaï impérial qui ont délicatement infusé dans le vin lui confèrent un goût chaleureux et gourmand.

Ce chaï est composé d’un thé noir et agrémenté de cardamone verte, de baies roses, de cannelle, de gingembre et d’écorces d’orange. Le mélange est savoureux et comme beaucoup de ces thés aux épices, il sait devenir un véritable ingrédient de cuisine pour donner du caractère à une recette. Ce cocktail je l’ai découvert dans un joli dépliant papier (disponible en boutique à partir du 29 janvier en même temps que le thé) qui propose d’autres recettes gourmandes. Pour les impatients, elles peuvent aussi se consulter sur le site du Palais des thés.

Pour en revenir à la recette, la version originale propose d’ajouter des quartiers de pomme. Je m’en suis affranchie pour laisser la place à des oranges sanguines pleines de douceur. J’ai également ajouté des étoiles de badiane au moment du service ; elles donnent un petit goût anisé et amplifient la fraîcheur du cocktail. Si vous souhaitez servir ce vin épicé en apéritif, misez sur des samosas légèrement épicés. Pour l’after-dinner, je vous suggère des palets de chocolat noir à la saveur intense.

Vin épicé au Chaï impérial
Pour 1 litre de préparation

75 cl de vin rouge du Roussillon
100 g de sucre en poudre
15 g de Chaï impérial
2 oranges

Préparation 
Mélanger le vin et le sucre, faire chauffer doucement (sans faire bouillir la préparation) jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ajouter le thé et laisser infuser 4 minutes en couvrant la casserole à feu très doux. Retirer le thé et verser la préparation dans une carafe. Laisser refroidir. Couper les oranges en tranches et les ajouter au vin épicé. Placer au frais jusqu’au moment du service.

Service
Servir très frais avec un bâton de cannelle et une fleur de badiane dans chaque verre.

2 Commentaires

Laisser un commentaire