Patate douce rôtie au four

Voilà le légume chouchou du moment à la maison : la patate douce. Pas une semaine où je n’entends pas une petite voix qui me dit : “tu vas cuisiner de la patate douce bientôt ?”

Je fais souvent de la purée que je mélange avec de la carotte, du velouté aussi. Parfois je refais des gaufres de patate douce mais c’est surtout rôtie que je la prépare. C’est tellement facile à faire et bon !

Vue de haut d'une assiette garnie de patates douces rôties au four garnies de purée de patate douce, de fromage et de noix

Cette recette ressemble un peu aux pommes de terre farcies aux lardons et au fromage : un savoureux mélange de textures fondantes et craquantes, un plat réconfortant que l’on peut adapter selon ce que l’on a dans son réfrigérateur et nourrissant (ça compte, quand on a des ados à table).

L’histoire de la patate douce pour les européens
Tout a commencé lorsque Christophe Colomb débarque en 1492 en Amérique à Saint-Domingue (à l’époque le nom était l’île d’Hispaniola). Il voit que les habitants, « très doux et très craintifs », cultivent des racines tubéreuses qu’ils nomment mames, il décide alors d’en rapporter en Espagne.

Plus tard au XVIe  siècle, les Portugais vont l’importer en Europe pour tenter de la cultiver. Ils commencent par les Açores où elle est encore cultivée actuellement. Puis ils vont aussi l’introduire sur l’île de Sao Tomé. La culture de la patate douce va ainsi se développer également sur le continent africain.

Aujourd’hui, on trouve des patates douces cultivées en France plutôt dans les régions où les températures sont clémentes car cette plante d’origine tropicale ou subtropicale a besoin de chaleur et d’eau pour se développer.

Plat sortant du four avec 4 demies patates douces rôties au fromage et aux cerneaux de noix

Des variantes pour cette recette
La patate douce s’accommode de beaucoup de saveurs différentes :

  • mélanger de la purée de carottes avec la chair de la patate
  • remplacer le fromage de chèvre par de la ricotta ou encore par un peu de mascarpone (100 g)
  • râper du Beaufort à la place du Comté
  • la fêta peut être aussi une bonne option à émietter sur le dessus
  • On peut remplacer les noix par des noisettes ou même par des noix de pécan
Gros plan sur une assiette avec deux demies patates douces garnies d'une purée avec du fromage de chèvre, des noix et du Comté
Patates douces rôties au four au fromage et aux noix

Patate douce rôtie au four

Recette végétarienne de patate douce au fromage cuite au four
Imprimer la recette Epingler
Portions :4 personnes
Type de plat : Plat principal
Cuisine : Française
Temps de préparation 20 minutes
Temps de cuisson 1 heure
Temps total 1 heure 20 minutes

Ingrédients

  • 3 patates douces
  • 200 g de chèvre frais
  • 80 g de comté
  • Une dizaine de noix
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre
  • Un peu de persil plat

Instructions

  • Couper les patates douces en deux et les déposer sur une plaque allant au four recouverte de papier cuisson.
  • Huiler la chair des patates avec l’huile d’olive.
  • Enfourner dans un four préchauffé à 200 degrés pendant 50 minutes.
  • Pendant ce temps, casser les noix et récupérer les cerneaux.
  • Sortir les patates douces du four et les laisser tiédir sur le plan de travail.
  • Dans un bol, mélanger le fromage de chèvre avec les ¾ des noix. Saler et poivrer.
  • Lorsque les patates douces sont tièdes, récupérer la chair à l'aide d'une cuillère et les mélanger à la préparation chèvre-noix.
  • Remplir les patates douces avec la préparation. Ajoutez les noix restantes. Poivrer légèrement.
  • Râper le comté sur les patates douces et remettre à nouveau au four pour 10 minutes environ.
  • Parsemer de persil. Servir bien chaud.

Laisser un commentaire

Evaluer cette recette